Tout le monde râle. Les français sont d’ailleurs les champions en râlant de 15 à 30 fois par jour en moyenne.

La météo, devoir se lever pour aller travailler, un collègue qui vous énerve. Les raisons sont nombreuses.

Nous accusons souvent les autres, mais il existe trois critères majeurs pour relever que ce sont nos propres râleries : le premier va être le ton employé, le deuxième le positionnement en tant que « victime » et le troisième sera la justesse des propos à savoir quand on exagère ou qu’on généralise.

La première des nombreuses raisons qui nous poussent à râler et que nous voulons que tout se passe bien : que ce soit notre vie conjugale, notre vie familiale, notre vie sociale ainsi que notre vie professionnelle. Alors dès qu’un élément négatif vient impacter l’un de ces points, cela nous impacte directement en mal. Des émotions négatives nous submergent.

Du moment qu’une certaine frustration se présente à vous, vous râlez. C’est même devenu un automatisme. Les personnes qui ont décidé d’arrêter de râler dans leur vie sont aujourd’hui plus heureuse et se rendent compte qu’elles râlaient plus souvent qu’elles ne l’imaginaient.

Se plaindre va alors avoir des effets négatifs sur vous, sur votre santé, cela va alors vous laisser paraître le fait que vous subissez votre vie plutôt que d’en profiter.

Après une journée de travail par exemple, vous avez parfois la sensation d’avoir passé une mauvaise journée sans trop savoir pourquoi. En réalité, cette frustration est due au fait que vous avez râlé pour des petites choses, comme votre ordinateur qui ne fonctionnait pas, le repas du midi qui n’était pas très bon, ou encore votre collègue qui ne vous dit pas bonjour.

Lorsque vous râlez, vous créez une sorte de cercle vicieux qui va renforcer vos pensées négatives et donc augmenter les chances d’être encore plus agacé que vous ne l’étiez.

Il vous sera alors plus simple de vous plaindre d’une situation plutôt que d’y apporter une solution, vous serez donc vite découragé de passer à l’action. Vous vous enfermez alors dans une bulle négative qui sera présente au quotidien.

Pour vous en sortir, apprenez à vous analyser. Quand vous voyez que vous êtes négatif ou bien même que vous êtes déjà en train de râler, forcez-vous à vous arrêter. Ayez simplement conscience de vos pensées.

Une belle citation de bouddha disait « Nous sommes ce que nous pensons, avec nos pensées, nous bâtissons notre monde ». Demandez vous si lorsque vous râlez, quelque chose de positif pourra en découler. Apprenez à reconnaître vos pensées négatives et dites vous qu’elles ne vous représentent pas, qu’elles ne sont pas vous. Demandez vous ce que vous voulez vraiment, en étant clair avec vous même, cela vous permettra de trouver des solutions tout en repoussant la négativité qui l’entoure.

Voici donc plusieurs solutions pour arrêter de râler :

  • Déterminez tout d’abord pourquoi est-ce que vous râlez. Est-ce parce que vous êtes malheureux ? Insatisfait ? Frustré ? Identifier la raison vous permettra de la combattre.
  • Changez votre façon de voir les choses. Évitez de prononcer des phrases négatives car cela ne sera qu’un engrenage pour votre cerveau. Par exemple, au lieu de dire « je n’ai pas réussi cette fois », dites plutôt « je ferai mieux la prochaine fois ».
  • La plupart du temps on se plaint de la façon d’agir des autres. Montrez vous plus indulgent avec un collègue par exemple qui n’est pas très aimable un matin, car vous ne savez pas ce qu’il s’est passé pour qu’il soit ainsi.
  • Acceptez le changement, apprenez à vous adapter, car rien n’est permanent dans la vie.
  • Toujours aller de l’avant, une situation négative ne doit pas vous empêchez d’avancer bien au contraire. Vous devez vous forcer à la surmonter afin de voir le positif.
  • Savoir relativiser. Vous vous sentirez soulagé si vous arrêtez de donner de l’importance aux petites choses. Demandez vous, quand vous avez envie de râler, si vous avez vraiment un problème, si oui comment le résoudre, mais si non, apprenez à lâcher prise.
  • Créez votre propre bulle de positif. N’attendez pas que tout vienne des autres.

Ne pensez plus problème mais plutôt solution, car râler ne peut vous octroyez qu’une perte d’énergie et beaucoup de négatif.