Prendre conscience de son rythme de vie

Débutez une semaine en vous disant que vous devez être attentif à votre rythme tout au long de la journée. Pour tout ce que vous allez faire que ce soit au travail, à la maison, en conduisant, avec vos enfants,quand vous vous levez, quand vous vous couchez.

Vous devrez réaliser à quel rythme vous effectuez toutes ces tâches. Observez simplement, prenez conscience tout au long de cette semaine du rythme que vous menez pour chacune d’elles.

Comment ralentir le tempo ?

Se lever 10 minutes plus tôt pour moins se presser le matin avant de partir. Quitter son travail 5 minutes plus tôt pour marcher au lieu de courir pour aller chercher son enfant à l’école. Manger un peu moins vite en prenant le temps de savourer son repas. S’arrêter 2 minutes pour respirer calmement et clarifier son esprit avant de repartir plus serein, il suffit de pas grand chose pour faire une différence réelle dans notre ressenti.

Savoir se déconnecter

Nous sommes toujours à la recherche de la perfection et extrêmement exigeants avec nous-même. Nous voulons pouvoir exceller dans tous les domaines mais lorsque l’imperfection qui est inévitable apparaît, nous tentons de la dépasser. Plusieurs tâches viennent alors obstruer nos pensées.

Afin d’éviter un surmenage professionnel, le temps en dehors du travail doit être votre temps et ne pas être envahi par le domaine professionnel. Ne vous jetez pas sur les réseaux sociaux dès le réveil, prenez le temps de vous retrouver sans être greffé à votre Smartphone. Désactivez les notifications le soir et le week-end, si il y a une urgence, on vous appellera.

S’accorder du temps

Préférer se concentrer sur son travail plutôt que de prendre du temps pour soi, ne pas réaliser d’activités en dehors du domaine professionnel, être en manque de sommeil, ne pas écouter les messages que vous envoie votre corps… en faisant cela, votre cerveau ne se repose jamais.

Apprenez à écouter les signes que vous envoie votre corps comme des signes de fatigue, reposez-vous et prenez le temps de ne rien faire, vous permettrez alors à votre cerveau de se régénérer afin de favoriser son bon fonctionnement.

Ralentir ne signifie pas vivre au ralenti, il s’agit simplement de recommencer à vivre et à profiter. Rien ne sert de courir plus vite que la vie car nous ne pourrons jamais la rattraper et le temps passé sera perdu.

Faire du tri

Notre maison est remplie d’objets jamais utilisés, de livre non lus, de vêtements que vous n’avez jamais portés ou alors juste une fois. La quantité de temps que nous ne prenons pas est en adéquation avec les objets qui nous entourent.

Prenez le temps de faire du tri autour de vous, cela vous permettra d’en faire aussi dans votre tête. Si vous ne vous servez pas de certaines choses, vous pouvez vous en débarrasser, tout en les recyclant ou en les donnant.

Consacrer du temps à ses proches

Une grande majorité des personnes puisent leur bonheur dans leur entourage proche, dans leurs amis ou leur famille. Sans les autres, vous n’êtes quasiment plus rien.

L’accélération de vos vies peut vous empêcher d’accorder le temps nécessaire à vos proches, ou alors quand vous trouvez ce temps, vous n’êtes pas vous-même, épuisé par votre propre rythme de vie.

Pensez donc à vous offrir quotidiennement un instant de repos, pensez à bien réaliser une transition entre votre travail et votre maison. Lisez un livre, écoutez de la musique, pratiquez du sport, allez promener le chien, vous apprendrez alors à libérer votre esprit et à le rendre plus disponible.