Comment définir la confiance en soi ?

La confiance en soi se traduit par nos actions et nos attitudes quotidiennes guidées par nos sentiments et nos émotions. L’origine du manque de confiance en soi se trouve souvent par la peur de mal faire ou de rater quelque chose.

Il peut y avoir plusieurs origines qui peuvent l’expliquer. L’un d’elle pourrait être la sur-protection que vous avez subi dans votre jeunesse et qui ne vous aurez pas permis de vous confronter directement à la réalité de la vie. Le gain de confiance en soi s’acquiert dès l’enfance. En effet, votre entourage, vos amis et vos proches sont les sources de votre confiance et source de manque de confiance en vous.

Comment avoir confiance en soi ?

La confiance en soi est le résultat d’une évaluation que nous faisons de nos capacités et de nos ressources personnelles. Est-ce que je suis à la hauteur ? Est-ce que je peux y arriver ?

Une mauvaise confiance en soi peut contribuer à créer des obstacles dans l’accomplissement de vos objectifs, car la moindre erreur, la moindre remarque, la perte de ses moyens face à la critique, la peur de l’échec ainsi que le stress va servir à vous déstabiliser.

L’analyse de ces obstacles vous permettra de les traverser : Que s’est-il passé ? Qu’est-ce qui a posé problème ? Comment faire ? Comment ne pas recommencer ?

La confiance en soi, ce n’est pas inné. Avoir un peu plus d’estime de soi, d’expérience et oser se confronter peuvent vous permettre de vous affirmer plus facilement. 

Osez affronter les regards, créez le contact, faites de nouvelles expériences, adoptez vos propres attitudes, affirmez-vous, fixez-vous des objectifs, accepter vos erreurs. Les conseils peuvent être nombreux mais tous consistent à faire un travail sur vous même dans le but de prendre confiance en vous.

Quelles sont les méthodes pour développer la confiance en soi ?

Il existe également de nombreuses méthodes venant du monde entier, comme la méthode Ho’oponopono qui consiste à s’affranchir de la culpabilité et de la honte en se pardonnant en profondeur (seul devant un miroir, entamez le dialogue avec vous-même en prononçant à haute voix et dans l’ordre les mots qui suivent : désolé, pardon, merci, je t’aime. Chaque mot doit être justifié.) ; la méthode du Kasàlà qui prône la pleine acceptation de toutes les facettes de son être (munissez-vous d’une feuille de papier, d’un stylo et démarrez votre Kasàlà en énumérant tous vos noms, prénoms et surnoms. Choisissez ensuite la formule qui vous convient : « Je suis… »,« Je m’appelle… », « Me voici… », « Moi, … ».Poursuivez ensuite par l’énumération des qualités morales et physiques que vous vous reconnaissez, des plus importantes aux plus modestes. Il s’agit de faire un portrait complet mais bienveillant de votre personne ;

Il existe aussi la méthode The Work qui consiste à identifier et neutraliser les pensées qui nous font souffrir ou nous affaiblissent (Par écrit ou à voix haute, formulez la croyance du moment qui vous blesse ou vous fait douter de vous. Par exemple : « Je n’y arriverai jamais. » Posez-vous les questions suivantes : Est-ce vrai ? Etes-vous absolument certain que cela soit vrai ? Comment réagissez-vous face à cela ? Comment seriez-vous sans cette pensée ?).

L’un des outils les plus puissants de la méthode SANE est un exercice puissant nommé: La Pyramide de la confiance en soi.

Elle se batit en plusieurs étapes et est un point crucial dans la construction du processus de coaching.

Le point culminant de la pyramide et donc de la confiance en soi est un état d’amour inconditionnel. Un état ou la moindre forme de peur ne peut subsister.